Paradis fiscaux et judiciaires

Pegasus : enquête ouverte à Paris, le début d’un long chemin devant la justice

mercredi 21 juillet 2021 par paradisfj.info

Le dossier Pegasus

Pegasus : enquête ouverte à Paris, le début d’un long chemin devant la justice

20 juillet 2021 Par Camille Polloni

Grâce aux révélations de Forbidden Stories, une partie des victimes d’espionnage peuvent porter plainte et déclencher des enquêtes. Si l’attente de réparation est légitime, des procédures antérieures témoignent de l’impunité de NSO et de ses clients.

Réunir des preuves. Identifier les responsables. Savoir quel tribunal saisir, quelle procédure suivre. Dans le monde entier, les victimes de l’espionnage ciblé mis en place par une dizaine d’États via le logiciel-espion « Pegasus », commercialisé par le marchand de surveillance israélien NSO, sont confrontées aux mêmes questions : comment obtenir réparation lorsque le contenu intégral de son téléphone a pu être piraté par des autorités gouvernementales, fouillé, copié voire transmis à des tiers, grâce aux moyens fournis par une entreprise privée ?

[...] Par le recoupement d’informations disponibles en source ouverte, notamment via les registres du commerce de différents États, Amnesty International a néanmoins pu établir que NSO, ses filiales ou ses holdings opéraient dans des lieux aussi variés que « les îles Vierges britanniques, la Bulgarie, les îles Caïman, Chypre, Israël, le Luxembourg, la Grande-Bretagne et les États-Unis ». Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 39 / 2002003

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les médias  Suivre la vie du site L’affaire Pegasus   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License