Paradis fiscaux et judiciaires

Un tiers des sociétés genevoises seraient des coquilles vides

mardi 5 octobre 2021 par paradisfj.info

Ingénierie fiscale

Un tiers des sociétés genevoises seraient des coquilles vides

L’ONG Public Eye a réalisé une cartographie des immeubles accueillant le plus de plus de structures offshores. La création de ces sociétés fictives n’a pas été ralentie par les révélations des Panama Papers, en 2016

Sébastien Ruche
Publié mardi 5 octobre 2021 à 19:34

On les imagine uniquement dans les Caraïbes ou les îles anglo-normandes, mais les structures offshores, qui figurent au centre des révélations des Pandora Papers, se trouvent aussi dans nos rues et nos immeubles. C’est ce que montre une enquête de l’ONG Public Eye, qui a cartographié la discrète industrie de la société écran à Genève, Fribourg, Zoug et au Tessin. Le canton du bout du lac abriterait ainsi 13 638 entités sans substance, soit environ un tiers des sociétés inscrites au registre du commerce. Dans les quatre cantons passés en revue, elles seraient plus de 33 000, selon l’organisation. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 71 / 2111322

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site ICIJ  Suivre la vie du site Pandora Papers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License