Paradis fiscaux et judiciaires

France-Émirats arabes unis : ombres et lumières d’un partenariat clé

vendredi 17 septembre 2021 par paradisfj.info

France-Émirats arabes unis : ombres et lumières d’un partenariat clé

Emmanuel Macron reçoit mercredi 15 septembre au château de Fontainebleau le prince héritier d’Abu Dhabi et dirigeant de facto des Émirats arabes unis, Mohammed ben Zayed Al Nahyane. Retour sur un partenariat privilégié... et contesté.

Louise Bodet Radio France

Mis à jour le 15/09/2021 | 18:07
publié le 15/09/2021 | 18:06

Extraits de l’article :

Libertés civiles inexistantes, exactions au Yémen

L’incarnation de cela, c’est Dubai, haut-lieu de la fête, paradis touristique... mais aussi paradis fiscal. Deux condamnations pour blanchiment viennent d’être prononcées à Paris, les premières en France dans le cadre des "Dubaï Papers", révélations sur un vaste système de blanchiment offshore aux Emirats.

Le régime est par ailleurs tenu d’une main de fer : Abu Dhabi est une pétro-monarchie absolutiste où les libertés civiles n’existent pas. Elle est impliquée dans la guerre au Yémen contre les rebelles houtistes pro-iraniens : six ans de lutte contre les rebelles houtistes pro-iraniens, plus de 233 000 morts. La "pire catastrophe humanitaire au monde" selon l’ONU. Les Émirats y détiennent même une prison longtemps tenue secrète, où des actes de torture sont dénoncés. Cette prison est installée au sein d’une usine d’exportation de gaz dont Total est le principal actionnaire. C’est dire la part d’ombre qui accompagne le partenariat franco-émirati célébré au château de Fontainebleau. Lire la suite-].


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 44 / 2075554

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Génocides et crimes contre l’humanité  Suivre la vie du site La guerre au Yemen   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License