Paradis fiscaux et judiciaires

Scandale Wirecard : le cabinet d’audit EY visé par une enquête (parquet)

vendredi 4 décembre 2020 par paradisfj.info

Scandale Wirecard : le cabinet d’audit EY visé par une enquête (parquet)

4 déc. 2020 Par Agence France-Presse
- Mediapart.fr

Une enquête préliminaire a été ouverte en Allemagne contre le cabinet d’audit EY, chargé de valider les comptes de la société allemande de paiements électroniques Wirecard, plongée depuis sa faillite dans un vaste scandale, a annoncé vendredi le parquet de Munich.

Une enquête préliminaire a été ouverte en Allemagne contre le cabinet d’audit EY, chargé de valider les comptes de la société allemande de paiements électroniques Wirecard, plongée depuis sa faillite dans un vaste scandale, a annoncé vendredi le parquet de Munich.

Cette enquête fait suite à un signalement de l’autorité allemande de surveillance des cabinets d’audit (APAS) au sujet d’EY, qui a validé les comptes de Wirecard, endetté pour 3,2 milliards d’euros et en liquidation depuis août, a précisé à l’AFP une porte-parole du parquet.

L’APAS mentionne dans son signalement, transmis en septembre, des « personnes soupçonnées et des dispositions pénales spécifiques », a ajouté cette porte-parole sans préciser quand cette enquête a été ouverte.

Le parquet de Munich poursuit par ailleurs ses investigations visant Wirecard et l’ensemble de ses anciens responsables.

Le signalement de l’APAS porte en particulier sur la période 2015-2017, avait précédemment révélé le quotidien économique Handelsblatt.

Selon l’APAS, citée par le quotidien, « les rapports d’audit peuvent avoir été incorrectement rapportés ou des éléments significatifs peuvent avoir été dissimulés ».

Le scandale Wirecard est le dernier en date d’une série qui a ébranlé le puissant secteur de l’audit, dominé par quatre géants, dont EY (ex-Ernst&Young).

Le groupe d’audit fait maintenant l’objet de centaines de poursuites de la part d’investisseurs, entre autres, en Allemagne.

Certains analystes ont même fait le rapprochement avec la faillite du courtier américain en énergie Enron en 2001 qui a entraîné la chute du cabinet Andersen.

Wirecard, spécialiste du paiement en ligne créé en 1999, valait davantage en Bourse que Deutsche Bank lorsqu’elle a fait son entrée triomphale en 2018 dans l’indice Dax à Francfort.

Mais après plusieurs reports de la présentation des comptes 2019, le couperet est tombé le 18 juin 2020 : le groupe avouait que 1,9 milliard d’euros d’actifs, soit un quart de la taille du bilan, n’existaient pas en réalité.

Le titre allait perdre ensuite environ 98% de sa valeur au fur et à mesure des révélations publiques sur ce scandale.

Endetté pour 3,2 milliards d’euros, Wirecard a été mis en liquidation fin août.

mat/smk/oaa


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 72 / 1847583

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES CAISSES NOIRES DES ENTREPRISES  Suivre la vie du site Wirecard   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License