Paradis fiscaux et judiciaires

Selon Eva Joly, après le Brexit, l’Europe ne peut pas relâcher la pression sur la Suisse

mardi 18 février 2020 par paradisfj.info

Selon Eva Joly, après le Brexit, l’Europe ne peut pas relâcher la pression sur la Suisse

La Suisse n’a plus la palme de l’opacité financière, selon le classement de l’ONG Tax Justice Network publié ce mardi soir. C’est une première, selon Eva Joly, membre de la Commission indépendante pour la réforme de la fiscalité internationale des entreprises

Publié mardi 18 février 2020 à 07:42
Modifié mardi 18 février 2020 à 09:53

Rarement un pays aura été aussi fier de perdre son titre. Pour la première fois depuis 2011, la Suisse n’a pas, cette année, emporté la palme du pays le plus secret du monde dans l’indice d’opacité financière (Financial Secrecy Index, FSI) dont l’édition 2020 sera publiée ce soir par l’ONG britannique Tax Justice Network (TJN).

Fréquemment qualifiée de « grand-père » des paradis fiscaux du monde, la Suisse aurait-elle finalement pris en marche le train de la transparence ? A l’échelle mondiale, la tendance semble positive. En moyenne, les pays ont réduit leur participation au secret financier mondial de 7% depuis la précédente édition, en 2018. C’est comme si on éliminait, d’un coup de baguette magique, les contributions de la Suisse (jusqu’alors championne toutes catégories) et celles des Emirats arabes unis. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 98 / 1744358

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les femmes et les hommes Politiques  Suivre la vie du site Eva Joly   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License