Paradis fiscaux et judiciaires

En Angola, la milliardaire Isabel dos Santos cernée par la justice

mardi 31 décembre 2019 par paradisfj.info

En Angola, la milliardaire Isabel dos Santos cernée par la justice

La fille de l’ancien président et son époux, Sindika Dokolo, sont accusés d’avoir détourné plus d’un milliard de dollars d’argent public. Leurs actifs ont été gelés.

Par Joan Tilouine Publié aujourd’hui à 12h00

La justice angolaise a annoncé, lundi 30 décembre dans la soirée, la saisie préventive des comptes bancaires et le gel des actifs des entreprises d’Isabel dos Santos, la fille de l’ancien président angolais. Son époux danois d’origine congolaise, Sindika Dokolo, et le Portugais Mario da Silva, l’un des conseillers financiers et prête-nom du couple, sont également visés par cette décision du tribunal de Luanda sur demande du service national de recouvrement des avoirs. L’Etat angolais accuse Mme dos Santos et M. Dokolo d’avoir détourné plus d’un milliard de dollars (plus de 890 millions d’euros).

[...] Sous le règne de son père, José Eduardo dos Santos (1979-2017), Isabel dos Santos a pu s’emparer de tout un pan de l’économie du pays, deuxième producteur de pétrole d’Afrique subsaharienne, et ainsi bénéficier d’un accès privilégié à des fonds publics en partie détournés, selon les soupçons des autorités angolaises. Télécoms, diamants, pétrole, banque, brasserie, immobilier, « consulting », urbanisme, grande distribution, médias… Son empire économique tentaculaire, piloté avec son époux à travers une cascade de sociétés offshore, s’étend aussi au Portugal, où elle détient notamment des participations dans des banques. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 147 / 1709203

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les dictatures  Suivre la vie du site ANGOLA   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License