Paradis fiscaux et judiciaires

Le patron de General Electric France visé par une enquête pour prise illégale d’intérêt

mercredi 11 septembre 2019 par paradisfj.info

INFO OBS. Le patron de General Electric France visé par une enquête pour prise illégale d’intérêt

Le parquet de Paris a ouvert la semaine dernière une enquête pour prise illégale d’intérêt visant l’actuel patron de General Electric France, Hugh Bailey. Cette enquête fait suite aux révélations de « l’Obs » en juin.

Par Matthieu Aron
Publié le 10 septembre 2019 à 13h54

En pleine tempête sociale, après l’annonce au printemps de la suppression de 1 000 emplois (principalement à Belfort) au sein de General Electric France, et à la veille de la visite sur place du ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, l’ouverture de cette enquête judiciaire risque de fragiliser encore la direction du groupe américain.

A ce stade, les enquêteurs de l’Office central de Lutte contre les Infractions financières et fiscales (OCLCIFF) s’intéressent de très près au parcours d’Hugh Bailey, l’actuel patron de GE en France, au sein de l’administration française.

Avant de prendre la tête de General Electric, Hugh Bailey a en effet appartenu au cabinet d’Emmanuel Macron à Bercy, entre août 2014 et septembre 2016, c’est-à-dire au moment même où le ministre de l’Economie autorisait le rachat d’Alstom. Une opération controversée qui fait elle-même l’objet d’une enquête menée par le parquet national financier (PNF). Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 47 / 1117929

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES CAISSES NOIRES DES ENTREPRISES  Suivre la vie du site Alstom  Suivre la vie du site La vente à GE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License