Paradis fiscaux et judiciaires

Joseph Muscat, l’inquiétant Maltais qui voudrait présider le Conseil européen

lundi 10 juin 2019 par paradisfj.info

Joseph Muscat, l’inquiétant Maltais qui voudrait présider le Conseil européen

Malgré des affaires de meurtre et de corruption dans l’île de Malte, le Premier ministre du plus petit pays des Vingt-Huit vise la présidence permanente du Conseil des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE. Et compte sur Emmanuel Macron…

Par Sophie Fay
Publié le 09 juin 2019 à 17h00

A l’entrée de La Valette, une fois passé les remparts érigés par les chevaliers de Malte et redessinés par l’architecte de Beaubourg, un trône de fer et d’épées attend les fans de « Game of Thrones ». Les touristes s’y installent pour un selfie, loin d’imaginer que la vie politique locale puisse parfois être aussi violente que dans la série culte, en partie tournée sur l’île !

Le 16 octobre 2017, la journaliste Daphne Caruana Galizia, qui comptait plus d’abonnés à son blog que le petit archipel de porteurs de carte électorale, y a laissé la vie. Sa voiture, piégée par une charge de TNT, a explosé alors qu’elle quittait son domicile de Bidnija, au centre de l’île. Quelques mois plus tôt, elle avait révélé un scandale de corruption impliquant trois personnalités très proches du Premier ministre maltais, Joseph Muscat, 45 ans et une ambition d’airain.

Tout cela pourrait paraître exotique si l’île, située au sud de la Sicile, n’était pas depuis 2004 membre de l’Union européenne et si Joseph Muscat, ancien journaliste à Super One TV, un média affilié à son parti, n’était pas en train de se positionner dans le grand mercato européen post-élections. Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 60 / 998636

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Malte   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License