Paradis fiscaux et judiciaires

Depuis 2012, Carlos Ghosn ne serait plus résident fiscal en France

jeudi 10 janvier 2019 par paradisfj.info

Économie

Depuis 2012, Carlos Ghosn ne serait plus résident fiscal en France

Selon « Libération », qui révèle l’information, le PDG de Renault était alors assujetti à l’impôt sur la fortune (ISF), qui n’existe pas dans le système fiscal néerlandais.

Le Monde avec Reuters Publié aujourd’hui à 07h58, mis à jour à 08h02

Le PDG de Renault et de l’alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, actuellement incarcéré au Japon, n’est plus résident fiscal en France mais aux Pays-Bas depuis 2012, écrit le quotidien Libération.

« Libération a pu vérifier que Carlos Ghosn n’est plus résident fiscal français depuis… 2012. Cette année-là, il choisit de se domicilier, pour ses impôts, aux Pays-Bas où est installée Renault-Nissan BV, la société holding néerlandaise, qui depuis 2002, coiffe l’alliance entre les deux constructeurs automobiles », écrit le quotidien.

Libération rappelle que Carlos Ghosn était alors assujetti à l’impôt sur la fortune (ISF), qui n’existe pas dans le système fiscal néerlandais.

Le syndicat Sud de Renault va saisir la justice

En France, l’union syndicale Sud du groupe Renault veut saisir la justice pour réclamer la transparence dans l’affaire. Le syndicat dénonce la « chape de plomb » qui s’est abattue sur la communication du constructeur et sur son conseil d’administration et a demandé à son avocat, Me Maisonneuve, « d’examiner la possibilité de saisir le procureur de la République afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire ». Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 54 / 852975

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site L’évasion fiscale   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License