Paradis fiscaux et judiciaires

Justice : les enquêteurs pourront bientôt utiliser des logiciels espions

mercredi 15 novembre 2017 par paradisfj.info

Justice : les enquêteurs pourront bientôt utiliser des logiciels espions

Ces outils technologiques sont capables d’extraire les données des appareils informatiques d’une personne mise en cause dans une enquête judiciaire.

LE MONDE | 14.11.2017 à 06h45 • Mis à jour le 15.11.2017 à 11h10 | Par Martin Untersinger (avec Elise Vincent et Jean-Baptiste Jacquin)

La panoplie technologique de la justice va prochainement s’étoffer. Selon nos informations, le gouvernement doit prochainement créer, au sein de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), une unité spécialisée dans les logiciels espions. Malgré son rattachement à un service de renseignement, les fruits de son travail seront aussi utilisés par les services enquêteurs dans des procédures judiciaires.

Le Service technique national de captation judiciaire (STNCJ) aura pour mission de travailler sur des logiciels capables d’extraire discrètement d’un appareil informatique des données pouvant être utiles à l’enquête (documents stockés dans la mémoire, frappe du clavier ou images affichées à l’écran). Bref, de donner aux enquêteurs les moyens de pirater les appareils informatiques de toute personne qui serait mise en cause dans un dossier judiciaire. Le fonctionnement et les missions exactes de ce nouveau service, ultrasensibles, seront classifiées.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/11/14/justice-les-enqueteurs-pourront-bientot-utiliser-des-logiciels-espions_5214397_4408996.html#Dsbhk1X3G8dTzprW.99


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 238 / 812665

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site Divers  Suivre la vie du site Logiciels espions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License