Paradis fiscaux et judiciaires

Les pavillons de complaisance

dimanche 1er juillet 2007 par marieagnes

Les pavillons de complaisance furent instaurés au Panama au début des années 1920.

Ils ne représentaient que 5 % de la flotte mondiale à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, 14 % au début des années 1960, mais 60 % aujourd’hui.

Quel est l’avantage du pavillon de complaisance pour le propriétaire d’un bateau ?

Des droits d’enregistrement peu élevés, pas ou peu de taxes et d’impôts, très peu ou pas de contrôles, la liberté d’employer des marins peu payés, socialement peu ou pas protégés.

Selon la Fédération Internationale des ouvriers du Transport (ITF), sur les 40 000 navires qui sillonnent les mers du globe aujourd’hui, seuls 6 000 garantissent à leurs marins des conditions de travail et de vie à bord décentes.

Les principaux pays à pavillon de complaisance sont le Panama, le Liberia, les Bahamas, Malte, Chypre.

Ce sont tous des paradis fiscaux.

Extrait de l’exposé fait par Jacques DALODE (membre de Survie) le 15/03/2005 au groupe Vie Nouvelle des Boucles de la Marne.

Lire la suite de son exposé sur le site de Survie.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 486684

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Définitions  Suivre la vie du site Notions fiscales   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License