Paradis fiscaux et judiciaires

Saint-Martin, un concentré d’inégalités… bien avant le passage de l’ouragan Irma

mardi 12 septembre 2017 par marieagnes

Saint-Martin, un concentré d’inégalités… bien avant le passage de l’ouragan Irma

Les problèmes d’insécurité et d’administration dans l’île des Caraïbes, ravagée par Irma, ne datent pas du passage de l’ouragan.

LE MONDE | 12.09.2017 à 14h48 • Mis à jour le 12.09.2017 à 16h47 | Par Mathilde Damgé

[...] Dans un rapport de 2016, l’Insee faisait le portrait d’un territoire qu’il qualifiait pudiquement de « terre de contrastes »  : l’île de 90 km² est marquée par un éloignement géographique de la métropole, mais aussi de ses plus proches voisines comme la Guadeloupe, à 240 kilomètres.

Une mono-industrie touristique

Après avoir cultivé tabac, coton et canne à sucre, Saint-Martin s’est tourné dans les dernières décennies vers une économie quasi exclusivement vouée au tourisme (plus de quatre emplois sur cinq en dépendent). Mais le secteur perd des emplois depuis quelques années.

Sa proximité – et la concurrence – avec la partie néerlandaise, Sint Maarten (qui abrite la majeure partie des infrastructures et jouit d’une réglementation plus avantageuse), ont encouragé les Saint-Martinois à faire le choix d’une plus grande autonomie vis-à-vis de Paris. En 2007, le département d’outre-mer (rattaché à la Guadeloupe) a opté pour le statut de collectivité d’outre-mer. Résultat, l’île a désormais plus de compétences (elle cumule celles d’une commune, d’un département et d’une région), mais aussi plus de dépenses… Par contre, elle a toujours autant de chômage et de précarité.

Un habitant sur cinq touche le RSA

Le niveau de vie est sous le coup d’une précarité marquée : en 2012, six habitants sur dix étaient allocataires d’une prestation de la Caisse d’allocations familiales (CAF). Parmi ces allocations, le revenu de solidarité active (RSA) permet à 21 % de la population de survivre. A titre de comparaison, ce taux est de 7 % en Ile-de-France, une des régions qui concentrent le plus de précarité en France. Autres indicateurs inquiétants : ils ne sont que 40 % des ménages à avoir l’eau chaude chez eux et près de 30 % des logements sont en situation de surpeuplement.

Quant au niveau d’activité, seule la moitié des adultes déclare occuper un emploi (contre 64 % en métropole) ; chez les moins de 24 ans, cette proportion tombe à 19 %. Un tiers de 15-24 ans n’est ni en emploi ni en formation. Pas étonnant dans ces conditions que la population saint-martinoise diminue depuis la fin des années 2000, en raison notamment des départs des natifs de Saint-Martin.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/09/12/saint-martin-un-concentre-d-inegalites-bien-avant-le-passage-de-l-ouragan-irma_5184488_4355770.html#2XedJlcudJ7WHJKx.99


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 338 / 616649

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent américain  Suivre la vie du site Saint Martin et Saint Barthelemy  Suivre la vie du site Repères sur Saint Martin et Saint Barthelemy   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License