Paradis fiscaux et judiciaires

Le sol de Mars capable d’éliminer la moindre bactérie

vendredi 7 juillet 2017 par marieagnes

Le sol de Mars capable d’éliminer la moindre bactérie

Des chercheurs d’Edimbourg le confirment : la surface de la Planète rouge est recouverte d’un cocktail toxique.

LE MONDE | 06.07.2017 à 17h08 • Mis à jour le 07.07.2017 à 06h37 | Par Benoît Crépin

1971. Dans un de ses célèbres refrains, David Bowie interroge l’humanité sur une énigme qui la fascine : y a-t-il de la vie sur Mars ? Objet des plus vives spéculations, la question occupait déjà l’esprit d’astronomes du XIXe siècle. Les récents travaux d’une équipe de chercheurs de l’Université d’Edimbourg, au Royaume-Uni, pourraient mettre un terme aux doutes que certains pouvaient encore nourrir.

Publiée jeudi 6 juillet par Jennifer Wadsworth et Charles S. Cockell dans Scientific Reports, l’étude s’inscrit dans la droite ligne d’une théorie qui circulait depuis plusieurs décennies déjà : la surface martienne serait toxique, capable d’éliminer la moindre bactérie.

« On sait depuis les analyses menées par les atterrisseurs Viking, dans les années 1970, que le sol martien a une réactivité très particulière qui est restée longtemps inexpliquée », explique Olivier Poch, chercheur au Center for Space and Habitability de l’Université suisse de Berne.

Mais les scientifiques écossais viennent d’identifier un mécanisme chimique inédit qui confirmerait cette hypothèse. Principaux responsables : les ions perchlorates, des molécules formées d’atomes de chlore et d’oxygène.

Leur détection sur le sol de Mars ne date pas d’hier. « Les perchlorates ont été identifiés sur Mars en 2008, avec la mission de la NASA Phoenix, puis par Curiosity en 2015, et confirmé encore plus récemment par des observations en orbite », éclaire Hervé Cottin, professeur d’astrochimie à l’Université Paris-Est Créteil et membre du Laboratoire interuniversitaire des systèmes atmosphériques (LISA). Mais la découverte va plus loin.

[...] La prudence reste de mise

Ces résultats permettent avant tout de réduire les craintes d’une contamination biologique de la quatrième planète de notre système solaire par des microbes terrestres. Alors que la course à la conquête de Mars bat aujourd’hui son plein, d’infinies précautions sont prises pour assurer la stérilité des engins envoyés vers la Planète rouge.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/07/06/le-sol-de-mars-tueur-de-bacteries_5156863_1650684.html#zmBQpvYUjxxqiVif.99


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 62 / 522402

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire  Suivre la vie du site Histoire mondiale  Suivre la vie du site Mission to Mars   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License