Paradis fiscaux et judiciaires

Société écran pour 500 euros

lundi 19 juin 2017 par marieagnes

Société écran pour 500 euros

Le 19/06/2017 à 05:00

Les sportifs, comme les autres contribuables, sont rarement des experts en droit fiscal et se reposent sur des intermédiaires pour les aider.

« Quand on parle de ce type de conseil, il ne s’agit pas du conseiller qui vous aide à remplir votre déclaration de revenus, mais de bureaux spécialisés dans le montage de structures opaques, et beaucoup d’entre eux sont des banques internationales  », explique José Mari Pelaez, inspecteur des finances spécialisé dans les paradis fiscaux.

« Le complet sur mesure »

Ces bureaux peuvent vous offrir « le complet sur mesure », poursuit-il. Sans eux, il serait très difficile d’accéder à un paradis fiscal. « Mais un coup de téléphone et pour 500 ou 800 euros un bureau de ce genre vous monte une ou deux sociétés écran avec un compte en banque en Suisse ou dans un autre paradis fiscal. Ça prend deux ou trois jours et ça ne coûte pratiquement rien ».

Il rappelle que beaucoup des 175 000 sociétés offshore enregistrées aux Bahamas, un paradis fiscal, entre 1959 et 2016, et dévoilées l’année dernière par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), avaient été créées par des banques.

Source de l’article.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 73 / 542816

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Définitions  Suivre la vie du site Notions juridiques   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License