Paradis fiscaux et judiciaires

Face aux cyberattaques, une riposte s’esquisse depuis la Suisse

vendredi 19 mai 2017 par marieagnes

Face aux cyberattaques, une riposte s’esquisse depuis la Suisse

L’appel récent du patron de Microsoft à élaborer une « convention de Genève numérique » pour protéger les civils des cyberattaques perpétrées par des Etats suscite un fort écho. Le conseiller d’Etat Pierre Maudet est prêt à saisir la perche tendue par le patron de Microsoft

Stéphane Bussard
Publié jeudi 18 mai 2017 à 21:00, modifié vendredi 19 mai 2017 à 07:06.

Il l’a martelé à une conférence sur la cybersécurité à San Francisco en février : le monde a impérativement besoin d’une « convention de Genève numérique ». L’appel du président de Microsoft, Brad Smith, a une résonance particulière, quelques jours après la cyberattaque massive « WannaCry » qui a paralysé des centaines de milliers d’ordinateurs à travers le globe. « Le temps, disait Brad Smith, est venu que les Etats mettent en place des règles internationales afin de protéger l’usage civil d’Internet. »

Car le Web n’est plus simplement le formidable outil de transmission et d’acquisition du savoir imaginé par Tim Berners-Lee au CERN à Genève. C’est, selon Brad Smith, un immense champ de bataille mondial. « Comme la quatrième Convention de Genève protège les civils en temps de guerre, nous avons besoin désormais d’une convention de Genève numérique qui engage les gouvernements à protéger les civils de cyberattaques d’Etats-nations perpétrées en temps de paix. »

Une sorte de CICR du web

Le président de Microsoft voit le secteur privé, responsable de 90% du trafic sur Internet, jouer le même rôle dans le cyberespace que le CICR dans le cadre de guerres réelles. Il revendique même de créer une sorte de « Suisse numérique neutre ». Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 62 / 490961

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site Divers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License