Paradis fiscaux et judiciaires

La justice saisit l’hôtel particulier de la famille Obiang

vendredi 3 août 2012 par marieagnes

La justice saisit l’hôtel particulier de la famille Obiang

Créé le 03-08-2012 à 18h33 - Mis à jour à 18h38

Par Le Nouvel Observateur avec AFP

La justice accuse le fils du président équato-guinéen, Teodorin Obiang, d’avoir détourné des fonds publics de son pays.

Les ennuis français du fils du président équato-guinéen s’accumulent dans l’affaire des "biens mal acquis" : cible d’un mandat d’arrêt international, privé de ses grands crus et de ses voitures de luxe, Teodorin Obiang a vu son hôtel particulier parisien saisi mi-juillet.

Ce bâtiment de six étages, situé avenue Foch (Paris XVIème), d’une valeur de 100 à 150 millions d’euros, a été saisi le 19 juillet, a annoncé vendredi 3 août à l’AFP une source proche du dossier. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 464103

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LES BIENS MAL ACQUIS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License