Paradis fiscaux et judiciaires

La Grèce prête à fermer les yeux sur l’argent caché en Suisse

mercredi 5 septembre 2012

La Grèce prête à fermer les yeux sur l’argent caché en Suisse

Le Point.fr - Publié le 05/09/2012 à 07:58

Berne et Athènes négocient un accord fiscal, baptisé "Rubik". La Grèce percevra une rente sur les capitaux dissimulés, mais les fraudeurs conserveront l’anonymat.

[...] La Suisse préserve l’anonymat de ses clients, la Grèce reçoit chaque année quelques dizaines ou centaines de millions d’euros, et les fraudeurs sont blanchis. Tout le monde y gagne, mais le système est profondément immoral. Et surtout, on laisse à la discrétion des banques suisses le soin de ponctionner leurs clients. Or, les plus gros filous se cachent habituellement derrière des sociétés immatriculées aux îles Vierges ou à Panama.

Quant aux avoirs grecs détenus dans la Confédération, les chiffres les plus fantaisistes circulent, allant de 3,36 milliards d’euros, selon la Banque nationale suisse, aux 280 milliards avancés par certains membres du gouvernement grec. De son côté, le Financial Times Deutschland citait, fin 2011, le chiffre de 165 milliards d’euros. Lire la suite sur le site du magazine Le Point.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1647 / 36520

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License