Paradis fiscaux et judiciaires

Le juge Daïeff a déjà les preuves

mercredi 18 juillet 2012

Le juge Daïeff a déjà les preuves

18/07/2012 05:28

Antoine Peillon, grand reporter à La Croix et auteur de Ces 600 milliards qui manquent à la France * estime que la lutte contre l’évasion fiscale a pris un nouveau cap depuis quelques mois. Il a été entendu comme témoin par Guillaume Daïeff, juge d’instruction parisien qui enquête sur les pratiques d’UBS qu’il accuse lourdement dans une enquête journalistique rassemblant de nombreuses confidences et documents.

UBS est suspecté, mais quelles preuves a-t-on qu’elle participe à l’évasion fiscale ?

« Les preuves, Guillaume Daïeff les a déjà depuis longtemps. Quand il m’a entendu, il y a un mois et demi, juste après avoir ouvert son instruction judiciaire il avait en main un « carnet du lait » (comptabilité clandestine des opérations d’évasion fiscale) qui portait sur l’ensemble des directions régionales d’UBS France. La tournée qu’il fait faire à la douane judiciaire depuis trois semaines et la série de perquisitions, gardes à vues et mises en examen à Strasbourg Lyon, Marseille et Lille – et très certainement prochainement à Paris – lui permettent de confronter les acteurs. En première instance, il a récolté toute la documentation réunie par la douane judiciaire. Une documentation très difficile à maîtriser vu sa quantité et sa complexité, mais Guillaume Daïeff est très expérimenté. Il est donc allé vite. Maintenant, il passe à l’action. » Lire la suite sur le site de la Nouvelle République.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 519191

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site UBS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License