Paradis fiscaux et judiciaires

Paradis fiscaux, le modèle belge

samedi 30 juin 2012

Au bonheur des rentiers

Paradis fiscaux, le modèle belge

par Frédéric Panier, juillet 2012

Pour attirer les riches contribuables, la Belgique connaît la recette : son code des impôts dispense les détenteurs de capitaux de déclarer la majeure partie de leurs plus-values et dividendes. Savamment entretenue par les pouvoirs publics, cette dissimulation légale empêche de prendre la pleine mesure des inégalités sociales et constitue un frein à la mobilisation politique.

[...] Les uns après les autres, les candidats de gauche comme de droite ont pointé du doigt le paisible royaume de Belgique, accusé d’abriter un nombre croissant de riches exilés français attirés par l’avantageux régime fiscal d’un plat pays qui n’est pas le leur.

[...] un rapport du Conseil des prélèvements obligatoires français révèle qu’elle était, en 2006, la première destination des expatriés français soumis à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Lire la suite sur le site du Monde Diplomatique.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3428 / 132422

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Belgique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License