Paradis fiscaux et judiciaires

Vatileaks : le banquier de Dieu a peur

jeudi 7 juin 2012

Vatileaks : le banquier de Dieu a peur

Le Point.fr - Publié le 07/06/2012 à 13:20

Pour protéger sa vie, l’ancien patron de la Banque du Vatican a constitué un dossier sur les opérations illicites de l’institution.

De notre correspondant à Rome, Dominique Dunglas

L’affaire des fuites du Vatican se teinte de noir. Au cours d’une perquisition au domicile d’Ettore Gotti Tedeschi, président du IOR (Institut pour les oeuvres de religion), limogé le 24 mai dernier, les enquêteurs ont découvert un dossier sur les opérations illicites de la Banque du Vatican, et les luttes internes pour en prendre le contrôle. Interrogé pendant cinq heures par les magistrats, le banquier a déclaré : "Si je disparais de façon violente, cherchez l’assassin dans ces documents."

[...] La découverte des documents sur la Banque du Vatican a bouleversé l’enquête. Le procureur général de Rome, Giuseppe Pignatone, et le colonel Sergio Di Caprio, l’homme qui a arrêté les parrains de la mafia Toto Riina et Bernardo Provenzano, se sont immédiatement rendus à Milan pour conduire l’interrogatoire de Gotti Tedeschi. Le dossier contient des documents sur une transaction suspecte de 23 millions d’euros effectuée par l’IOR en 2010, mais également des courriers entre de hauts responsables du Saint-Siège, et notamment entre le secrétaire du pape, Georg Gänswein, et le cardinal secrétaire d’État, Tarcisio Bertone. Lire la suite sur le site du magazine Le Point.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1146 / 72207

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site L’Institut des Oeuvres Pontificales (la banque du (...)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License