Paradis fiscaux et judiciaires

Le Jura suisse accueille les exilés fiscaux de la présidentielle

mercredi 9 mai 2012 par marieagnes

Le Jura suisse accueille les exilés fiscaux de la présidentielle

[...] Le bonheur des exilés fiscaux français, c’est le “forfait fiscal” suisse. Se domicilier en Suisse pour échapper à l’impôt français. Ceux qui ont de l’argent connaissent : la Suisse offre aux riches étrangers un régime fiscal très avantageux, calculé non sur la fortune qu’on possède mais sur ce qu’on dépense et sur le montant de son loyer. Le Français qui veut profiter de l’avantage doit seulement remplir deux conditions : justifier d’une revenu annuel de 400 000 euros (plus ou moins selon les cantons), et s’engager à ne pas travailler en Suisse. Selon la presse économique, 5 000 riches Français seraient domiciliés en Suisse à ce régime du forfait fiscal.

Plusieurs milliards d’euros échappent ainsi au fisc français, grâce à l’exil, entre autres, de Johnny Hallyday à Gstaad dans les Alpes bernoises, ou de Charles Aznavour à Genève, sur les bords du lac Léman. Dans ces très fortunés cantons, le prix du forfait fiscal, calculé sur la valeur de l’habitation, est devenu inabordable. Mais dans le petit Jura suisse, dans la province de Porrentruy, appelée l’Ajoie, il est six à huit fois moins cher. C’est donc ici, dans l’Ajoie, que les derniers exilés fiscaux français se précipitent. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 488259

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License