Paradis fiscaux et judiciaires

L’île Maurice accusée de blanchir l’argent des mines de diamant de Robert Mugabe

jeudi 16 février 2012 par marieagnes

L’île Maurice accusée de blanchir l’argent des mines de diamant de Robert Mugabe

Vel Moonien
02/16/12 |

Global Witness, une Ong internationale, a publié un rapport, ce mercredi 15 février, sur le business de diamants aux mains du gouvernement de Robert Mugabe au Zimbabwe. Maurice est mise à l’index.

Pour Global Witness, une organisation non-gouvernementale internationale basée à Londres, Maurice serait l’un des centres financiers offshore qui sert de paravent au président zimbabwéen pour canaliser l’argent provenant de la vente de diamants.

Dans un article intitulé Dont’t let Mubage be your Valentine en préambule à ce rapport mis en ligne sur son site web, Global Witness fait un constat des structures mises en place dans divers paradis fiscaux par Robert Mugabe. De même que le manque de transparence sur l’identité des personnes qui dirigent deux des plus grosses entreprises, Anjin Investments and Mbada Diamonds, engagées dans le business de diamants et l’opacité sur les revenus dégagés dans les mines de la région de Marange.

Global Witness fait également état de ses craintes selon lesquelles l’argent provenant de la vente de ces diamants, outre de permettre aux dirigeants zimbabwéens de mener grand train de vie, servirait à financer les plus fidèles sympathisants du parti de Robert Mugabe, la Zanu-PF, en vue des élections annoncées pour cette année.

L’ONG révèle avoir mené une enquête qui démontre que l’argent mal acquis du pouvoir est dirigé vers Maurice, à Hongkong ainsi que les îles Vierges britanniques. Lire la suite


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 443531

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent africain  Suivre la vie du site L’Ile Maurice   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License