Paradis fiscaux et judiciaires

Le Parquet hongrois classe sans suite l’enquête sur l’affaire MOL-INA

mardi 31 janvier 2012 par marieagnes

Le Parquet hongrois classe sans suite l’enquête sur l’affaire MOL-INA

© AFP / 31 janvier 2012 16h25

BUDAPEST - Le Parquet hongrois a classé sans suite son enquête sur une affaire de corruption présumée concernant le PDG de la société gazière et pétrolière hongroise MOL, dans laquelle est aussi soupçonné l’ancien Premier ministre conservateur croate Ivo Sanader, a indiqué mardi l’Office du Procureur dans un communiqué.

Après évaluation de l’importante quantité de données recueillies durant l’enquête, l’Office du Procureur a confirmé l’absence de crime dans l’affaire initiée par le Procureur croate, a indiqué le Parquet dans un communiqué.

L’ancien Premier ministre conservateur croate Ivo Sanader (2003-2009) fait l’objet d’une enquête en Croatie pour avoir reçu un pot-de-vin présumé du directeur général de MOL, Zsolt Hernadi.

Le Parquet de Zagreb accuse Zsolt Hernadi d’avoir versé en 2009 un pot-de-vin de 10 millions d’euros à Ivo Sanader pour assurer ainsi au groupe MOL le contrôle de la compagnie pétrolière croate INA, sans en posséder la majorité des parts.

MOL, qui rejette fermement avoir effectué des paiements illégaux aux responsables croates, détient 47,25% de parts d’INA. Le gouvernement croate contrôle 44,84%, alors que les 8% restants sont entre les mains d’actionnaires privés.

Le Parquet croate avait accusé deux sociétés enregistrées à Chypre d’avoir effectué le transfert du pot-de-vin de MOL vers Sanader.

Selon l’enquête hongroise, lancée en juillet 2011, les sociétés en question n’ont aucun lien avec MOL, a ajouté Imre Keresztes, directeur du Service d’investigations du Parquet de Budapest, qui a signé le communiqué.

Le Procureur croate avait indiqué mardi dans un communiqué repris par l’agence de presse hongroise MTI que le classement sans suite de l’enquête en Hongrie contre Zsolt Hernadi ne signifiait pas la fin de l’enquête en Croatie : La décision hongroise ne concerne pas l’enquête contre Zsolt Hernadi, qui est toujours en cours en Croatie, selon le Bureau croate de lutte contre la corruption (USKOK).

© AFP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Agence France Presse.

Visitez le site de l’Agence France Presse.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 509744

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License