Paradis fiscaux et judiciaires

Un milliardaire russe va s’offrir l’AS Monaco

jeudi 15 décembre 2011 par marieagnes

Un milliardaire russe va s’offrir l’AS Monaco

Mis à jour le 15/12/2011 à 08:51 | publié le 14/12/2011 à 21:1

Par Cyrille Haddouche

L’oligarque Dmitri Rybolovlev est sur le point de prendre le contrôle du club de la Principauté contre 200 millions d’euros.

Extraits de l’article mis en ligne sur le site du Figaro :

L’oligarque russe, qui a été reçu mardi à Paris par les gendarmes financiers de la DNCG, a trouvé un accord avec le prince Albert pour devenir l’actionnaire majoritaire du club monégasque. Il serait même disposé à y injecter 200 millions d’euros pour redorer son blason à brève échéance. Le montant colossal de ce ticket d’entrée, qui n’a pas été confirmé par M. Franzi, est nettement supérieur à celui dont les Qatariens s’étaient acquittés pour s’offrir le PSG. Une aubaine pour le Palais princier, qui, tout en conservant un droit de veto sur les destinées de Monaco, a trouvé un investisseur immensément riche - Dmitri Rybolovlev dispose de la 93e fortune mondiale selon le magazine Forbes - pour reprendre un club exsangue financièrement et dans l’ornière au niveau des résultats sportifs.

Originaire de Perm, Rybolovlev a acquis à bon compte, selon les usages en cours sous la présidence de Boris Eltsine, les mines de potasse de l’Oural, qu’il regroupa au sein de la société Uralkali. Une période agitée durant laquelle il passera quelques mois en prison, en 1996, en raison de sa possible implication dans l’assassinat d’un industriel ouralien, avant d’être acquitté faute de preuves. À la tête d’un groupe cinquième producteur mondial de potasse, Dmitri Rybolovlev se construit une fortune colossale. Sa réussite éclair lui permet d’appartenir depuis 2007 au cercle des cent plus grandes fortunes du monde établi par Forbes.

Fortune à l’abri

Depuis Rybolovlev a essuyé quelques revers. La réplique du Petit Trianon qu’il faisait ériger en Suisse a été gelée à la suite de la procédure de divorce engagée par sa femme. Dans cette affaire, cette dernière lui réclame la moitié de sa fortune. Sous la pression d’un Kremlin désireux de reprendre le contrôle sur les ressources naturelles russes, Rybolovlev a dû céder, en 2010, la majorité des parts de Uralkali aux affidés du régime de Vladimir Poutine moyennant un chèque conséquent de 4,9 milliards d’euros.

Avec des actifs disséminés à Chypre, en Suisse ou aux îles Vierges, Rybolovlev a néanmoins pris soin de mettre sa fortune à l’abri de l’arbitraire du pouvoir russe. Devenu résident monégasque, l’ancien magnat de la potasse a rapidement tissé des liens avec les personnes qui comptent en Principauté. Introduit au Palais par un administrateur de la Société des bains de mer, ce collectionneur de toiles de maître (Van Gogh, Picasso) s’est ainsi rapidement découvert une vocation de sauveur de chef-d’œuvre footballistique en péril sous le soleil azuréen.

Lire la suite sur le site du Figaro


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 491157

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License