Paradis fiscaux et judiciaires

Révélations sur l’affaire UraMin

lundi 26 décembre 2011

Révélations sur l’affaire UraMin

L’acquisition de la société minière d’uranium par Areva devient une affaire personnelle.

Entreprises | 25 décembre 2011

C’est une patate chaude. Une affaire qui déclenche les rumeurs les plus folles depuis que, le 13 décembre, Luc Oursel, successeur d’Anne Lauvergeon à la tête d’Areva, a inscrit dans ses comptes une provision de 1,46 milliard pour éponger le rachat de la société UraMin.

[...]

Tout commence en 2006 lorsque Areva jette son dévolu sur UraMin, une jeune société canadienne d’exploration cotée à la Bourse de Toronto et de Londres. Immatriculée dans un paradis fiscal, les îles Vierges britanniques. l’entreprise possède des mines d’uranium en Afrique : à Trekkopje en Namibie, à Bakouma en Centrafrique et à Ryst Kuil en Afrique du Sud. La période est euphorique. Les prix de l’uranium ont grimpé de 40 à 150 dollars la livre et les mines de la société devraient offrir des perspectives de production supérieures à 8.000 tonnes à l’horizon 2012. Lire la suite sur le site du JDD.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2466 / 20819

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site L’exploitation minière   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License