Paradis fiscaux et judiciaires

La Suisse ne veut plus de l’argent des dictateurs déchus

mercredi 8 juin 2011 par marieagnes

La Suisse ne veut plus de l’argent des dictateurs déchus

La loi Duvalier permet dorénavant à Berne de confisquer et de restituer les avoirs des tyrans, avant même que ceux-ci soient jugés dans leur pays.

De notre correspondant à Genève, Jean Lalande

La loi sur la restitution des avoirs illicites, dite loi Duvalier, du nom de l’ancien potentat d’Haïti, est une première mondiale. Dorénavant, dès qu’un dictateur est renversé par son peuple, la Suisse bloque ses avoirs et, selon une procédure qu’il va falloir mettre en oeuvre, renvoie l’argent dans le pays spolié. Depuis le début de l’année, la Confédération a saisi 410 millions de francs suisses (332 millions d’euros) appartenant à Hosni Moubarak, 360 millions de francs (290 millions d’euros) déposés par l’entourage du colonel Kadhafi, 70 millions de francs (57 millions d’euros), propriété de Laurent Gbagbo et enfin 60 millions (49 millions d’euros) provenant de Zine el-Abidine Ben Ali. Lire la suite sur le site du magazine Le Point.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 485778

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LES BIENS MAL ACQUIS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License