Paradis fiscaux et judiciaires

Libye : le casse-tête du "gel des avoirs"

vendredi 4 mars 2011 par marieagnes

Libye : le casse-tête du "gel des avoirs"

Asphyxier financièrement Kadhafi, notamment pour l’empêcher de se fournir en armes et payer ses mercenaires, est plus aisé à dire qu’à faire, comme en témoignent les « gels des avoirs » à géométrie variable décidés par la communauté internationale. Eric Vernier, spécialiste des questions de blanchiment de capitaux à l’Institut de relations internationales et stratégiques, s’interroge : « On bloque quoi exactement ? Chacun a sa propre méthode et il est donc difficile d’avoir une vue précise. C’est une mesure spectaculaire mais un rien simpliste, qui risque de ne pas produire de résultats, comme en Côte-d’Ivoire où le clan Gbagbo ne semble pas très déstabilisé par le gel de ses avoirs. »

[...]

Seule l’ONU peut décider de sanctions au niveau mondial, ce qui n’est pas gagné. Et, en imaginant qu’elle le fasse , rien ne dit que ses résolutions seront respectées. Or Tripoli a beaucoup investi, notamment en Afrique. Surtout, les circuits de financement de la Libye sont opaques, comme le souligne Eric Vernier : « Le problème, ce sont les sociétés écrans. Comment savoir que telle compagnie appartient à Kadhafi si elle est détenue par un holding situé dans un paradis fiscal ? Kadhafi connaît parfaitement les circuits financiers. Et on peut parier que tous les pays européens ne montreront pas le même empressement à le traquer. » « Il va falloir que chaque Etat fasse un travail d’identification, ça ne s’annonce pas facile », reconnaît un diplomate européen. Enfin, « geler ne signifie pas restituer », souligne Eric Vernier : « Une fois le régime tombé, il faudra d’interminables procès pour savoir à qui appartient l’argent. » En clair, le peuple libyen n’est pas près de revoir cet argent. Lire la suite sur le site du journal Libération.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 466163

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LES BIENS MAL ACQUIS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License