Paradis fiscaux et judiciaires

Hedge funds : l’Europe recule sous la pression de Londres

mercredi 17 mars 2010 par marieagnes

Hedge funds : l’Europe recule sous la pression de Londres

16/03/2010 | Mise à jour : 21:26

Le projet de directive visant à réguler les fonds spéculatifs a été retiré mardi de l’agenda de l’Ecofin.

L’intransigeance britannique a payé. L’Europe a renoncé, temporairement, à légiférer contre les hedge funds. Le sujet, qui devait être discuté, mardi, par les ministres des Finances des Vingt-Sept, a été retiré in extremis de l’ordre du jour par la présidence espagnole, qui a préféré ne pas soumettre au vote un texte déplaisant fortement en l’état au Royaume-Uni.

Pour faire capoter l’accord, les Britanniques ont tenté de réintroduire dans le compromis leur demande d’un « passeport » pour les hedge funds. En clair, le gestionnaire d’un fonds basé dans un paradis fiscal qui obtiendrait l’autorisation de travailler en Grande-Bretagne pourrait ensuite librement commercialiser ses produits dans toute l’Europe. Une demande inacceptable pour plusieurs pays, dont la France, qui craignent d’ouvrir les vannes à des fonds offshore, obéissant à une législation approximative.

Lire la suite sur le site du journal Le Figaro.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 512447

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les fonds à risque  Suivre la vie du site Les hedges funds   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License