Paradis fiscaux et judiciaires

Les victimes françaises de Madoff s’organisent

lundi 22 février 2010

Les victimes françaises de Madoff s’organisent

Mathieu Delahousse

21/02/2010 | Mise à jour : 22:37

Une nouvelle information judiciaire est ouverte à Paris pour escroquerie. Au Luxembourg, l’étau se resserre sur UBS et Ernst &Young.

Des centaines d’épargnants français, petits ou grands, ont encore l’espoir de récupérer tout ou partie de leurs millions partis en fumée dans l’effondrement des fonds créés par Bernard Madoff. Si l’escroc new-yorkais de la finance a été condamné en juillet dernier par les Américains à une peine de cent cinquante ans pour son escroquerie évaluée à 50 milliards de dollars, la bataille n’est pas terminée du côté de la justice française. La pression s’accentue sur les banques qui ont abrité les fonds Madoff, notamment la suisse UBS.

Selon nos informations, le parquet de Paris a ainsi ouvert le 5 février dernier une instruction pour escroquerie en bande organisée, abus de confiance, blanchiment mais aussi profession illégale de la profession de banquier à l’encontre d’une société parisienne de conseil financier qui avait confié la fortune d’un commerçant français au fonds Kingate Management. Ce fonds, situé aux Bermudes et aux îles Vierges britanniques, était l’un des fonds Madoff. Le commerçant français y avait placé quelque 2 millions d’euros. Il a tout perdu.

Lire la suite sur le site du journal Le Figaro.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1014 / 72664

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES INTERMEDIAIRES FINANCIERS  Suivre la vie du site BERNARD MADOFF   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License