Paradis fiscaux et judiciaires

Michelin soupçonné d’avoir une caisse noire au Liechtenstein

mercredi 20 janvier 2010 par marieagnes

Michelin soupçonné d’avoir une caisse noire au Liechtenstein

ENQUETE

Elisabeth Fleury | 20.01.2010, 07h00

Michelin soupçonné d’avoir une caisse noire au Liechtenstein
L’enquête préliminaire conduite par le procureur de Paris montre que le groupe Michelin aurait détenu une « réserve occulte » de 400 millions d’euros au Liechtenstein.

Une caisse noire de près de 400 millions d’euros, une myriade de sociétés offshore abritées dans des paradis fiscaux, des mouvements financiers à l’intérieur d’un réseau de « fondations écrans ». Dans les années 2000 et jusqu’à aujourd’hui , c’est ainsi qu’a fonctionné l’empire Michelin, si l’on en croit le résultat de l’enquête préliminaire sur les comptes français détenus par la banque LGT, propriété de la famille princière du Liechtenstein.

Menée par le parquet de Paris en avril 2009, cette enquête judiciaire, ouverte pour « blanchiment de fraude fiscale », a été conduite par le Service national de la douane judiciaire (SNDJ). Outre le roi du pneumatique, elle vise les entreprises Elf et Adidas, deux autres fleurons de l’industrie française.
Si la volonté de dissimulation des fonds paraît partagée par tous ces groupes, la complexité du montage mis en place par Michelin semble toutefois dépasser, de très loin, les autres schémas. Une particularité qui, bien que le groupe Michelin s’en défende, pourrait lui valoir des poursuites devant le tribunal correctionnel.

Lire la suite sur le site du journal Le Parisien.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 490890

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES CAISSES NOIRES DES ENTREPRISES  Suivre la vie du site Michelin   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License