Paradis fiscaux et judiciaires

Le « trust » secret d’Elf Aquitaine au Liechtenstein

samedi 21 novembre 2009

Le « trust » secret d’Elf Aquitaine au Liechtenstein

Actu Match | Jeudi 9 Avril 2009 02:08

Extraits de l’article mis en ligne sur le site du magazine Paris Match :

Paris Match a retrouvé la trace d’une discrète structure enregistrée dans la capitale, à Vaduz : un « trust » baptisé Interinventa, utilisé par Elf Aquitaine, le groupe fusionné avec Total en 2000. Selon nos informations, plusieurs millions de dollars ont transité par cette entité, jusqu’en 1997. Et elle était toujours en activité au début de cette année. Géré par une banque privée de Zurich, le trust était alimenté par des virements en provenance de sociétés écrans ou de banques, dont l’une canadienne.

Au siège de Total, on assure ne pas trouver trace de ce trust. Pour les anciens de la maison, il s’agit sans doute d’une structure occulte montée à l’époque d’Elf, perdue dans la nature depuis la fusion. En revanche, Interinventa est en train de refaire surface en Suisse, dans une vaste affaire de blanchiment au détriment de l’Angola où le juge ­genevois Yves Aeschlimann a déjà mis en examen l’homme d’affaires Jack Sigolet, ancien patron de la Fiba (une des banques d’Elf Aquitaine), et ex-bras droit d’André Tarallo, l’ancien « M. Afrique » du groupe ­pétrolier.

François Labrouillère

Lire l’intégralité de l’article.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1129 / 7857

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les magistrats  Suivre la vie du site Yves Aeschlimann & Jean-Bernard Schmid   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License