Paradis fiscaux et judiciaires

Le secret bancaire (2) : une pratique allant de soi

samedi 21 mars 2009 par marieagnes

Il était une fois samedi 21 mars 2009

Le secret bancaire (2) : une pratique allant de soi

Joëlle Kuntz

En 1919, coup de théâtre : l’Allemagne républicaine abolit le secret bancaire. Les socialistes suisses la prirent en exemple

Avant d’être un concept inscrit dans la loi, le secret bancaire était une pratique qui allait de soi. La discrétion dont le banquier faisait preuve au sujet de ses clients était considérée comme centrale, nécessaire et légitime. Le législateur ne s’en mêlait pas. Une série de faillites bancaires ébranlèrent toutefois le parlement : épargnants et investisseurs devaient être protégés contre les conséquences de pareils événements. Entre 1909 et 1914, quelque 70 établissements, locaux ou régionaux, avaient disparu, fusionné ou avaient accusé des pertes colossales. L’incompétence ou la fraude en étaient souvent l’explication. Il était temps de combler le vide juridique qui avait permis ces catastrophes et d’établir des règles de bonne gouvernance professionnelle.

Lire la suite de l’article sur le site du journal suisse Le Temps.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 490685

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Histoire  Suivre la vie du site Le secret bancaire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License