Paradis fiscaux et judiciaires

Les nouvelles banques d’affaires, ce sont les hedge funds

mardi 30 septembre 2008

ECONOMIE : Les nouvelles banques d’affaires, ce sont les hedge funds

Date de parution : Mardi 30 septembre 2008

Auteur : Myret Zaki

Analyse.

Qu’est-ce qui, réellement, est à la source de la crise bancaire la plus sévère de tous les temps ? La volonté des banques d’affaires de singer les hedge funds. Voilà ce qui a signé l’arrêt de mort de Wall Street. Dans cette jungle de la spéculation, les fonds alternatifs sortent gagnants. A ce jeu-là, leurs structures sont les mieux adaptées.

Certes, les hedge funds aussi traversent la pire période de leur histoire. Accusés de déstabiliser les marchés, les régulateurs du monde amputent leurs rendements en leur interdisant, jusqu’au 2 octobre, les ventes à découvert. Mais la sélection naturelle parle en leur faveur. Les maisons comme Citadel, D.E. Shaw et SAC Capital Advisors n’ont jamais autant recruté, raflant des équipes entières de traders et d’analystes ayant fui les banques en déliquescence. Même affaiblis par la rareté du financement et par le krach des marchés, les hedge funds perdent deux fois moins que le marché des actions, abandonnant 10% depuis janvier, contre 20% pour l’indice d’actions S & P 500.

La vérité est que, depuis l’essor fulgurant de l’industrie alternative dans les années 1990, la banque d’affaires classique est une espèce menacée. La tradition du trading s’est déplacée vers les hedge funds.

Lire la suite sur le site du journal le Temps.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2096 / 22209

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les fonds à risque  Suivre la vie du site Les hedges funds   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License