Paradis Fiscaux et Judiciaires

Notre grande enquête sur les routes détournées du pétrole russe

vendredi 23 septembre 2022 par paradisfj.info

Notre grande enquête sur les routes détournées du pétrole russe

Par Bertille Bayart
Publié il y a 2 heures, Mis à jour il y a 2 minutes

Le pétrolier russe Pegas, rebaptisé Lana et battant pavillon iranien, dans les eaux grecques, le 27 mai 2022. Thanassis Stavrakis/AP

ENQUÊTE - Nouveaux pays acheteurs, nouveaux bateaux, nouveaux intermédiaires, le brut russe continue de couler. La coalition des sanctions entend durcir le système, mais ne veut surtout pas stopper les flux.

Il se passe de drôles de choses sur les mers du globe. Au beau milieu de l’Atlantique, à 1500 km à l’ouest du Portugal, dans la zone des Açores, quatre bateaux disparaissent des écrans radars. En même temps et pendant au moins quarante-huit heures, du 13 au 15 juin dernier. Leur transpondeur - le signal AIS, Automatic Identification System, suivi par satellite - a été débranché. Trois d’entre eux battent pavillon panaméen, le dernier est libérien. Trois petits tankers, l’Emily S, le Merope et le Skadi, et un gros, le Monica S, se sont donné un rendez-vous discret, reconstitué par la société d’analyse Kpler, dans une note publiée le 7 septembre. Sur la base de ses observations, elle conclut que les trois plus petits vaisseaux, venus de la Baltique, « ont transféré leurs cargaisons de pétrole de l’Oural sur le “Monica S” ». Le Monica S a ensuite fait route à l’est, et déchargé sa cargaison plusieurs semaines plus tard, en Chine.

Quelques jours après, dans la même zone, le Lauren II réceptionnait… Lire la suite.


Accueil | Contact | Mentions légales | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 25 / 2295471

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES  Suivre la vie du site L’invasion de l’Ukraine par la Russie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License